Facebook acquiert le service de messagerie instantanée WhatsApp : une bataille du mobile est lancée?

instagram image whatsapp

L’intérêt de Facebook pour toute application mobile de réseautage et de messagerie n’est-elle pas déjà connue et claire?…Facebook avait proposé 3 milliards de dollars à Snapchat fin décembre 2013, pour ses services de messagerie instantanée réussie. Aujourd’hui, Facebook  annonce le rachat de WhatsApp moyennant la somme de 19 milliards de dollars soit la plus grosse acquisition qu’il ait jamais réalisée. C’est une opération qui coûterait à Facebook plus de 40 dollars par utilisateur de WhatsApp, ce dernier regroupant actuellement un total de 450 millions d’utilisateurs uniques chaque mois. Le ratio est énorme, plus de 10 fois supérieur à celui qui a conduit le rachat par Rakuten de Viber, estimé à 3 dollars par utilisateur. Il faut dire que le taux d’utilisation de WhatsApp est vraiment non comparable à ses rivaux. Ce sont près de 19 milliards de messages qui sont envoyés chaque jour ! WhatsApp continuera à prospérer, comme c’est d’ailleurs le cas pour la précédente acquisition de Facebook, Instagram. “II n’y aurait pas eu de partenariat entre nos deux sociétés si nous avions dû faire des compromis sur les principes qui nous tiennent à cœur, notre vision et notre produit “, explique Jan Koum, le PDG de WhatsApp, dans un post.

Facebook, un futur roi de la messagerie instantanée numérique mobile?

Avec près de 20 milliards de dollars dépensés pour acquérir Instagram et WhatsApp, Facebook affiche clairement sa vision d’aller dans le mobile, sachant qu’il y réalise déjà 50% de son chiffre d’affaires. La croissance fulgurante de WhatsApp l’a sûrement attiré!

Facebook ne cherche-t-il pas encore une fois à dominer la concurrence ou à élargir son réseau d’utilisateurs dans certains pays comme : ceux de l’Europe, la Chine, le Brésil et la Russie? D’autant plus que WhatsApp est très bien enraciné au sein de ces pays-là!

De plus, il ne faut pas sous-estimer les ambitions publicitaires : Sur mobile, Facebook, qui représentait 16,91% des investissements publicitaires dans le monde en 2013 selon eMarketer, gagnerait sûrement encore un peu plus de poids face à ses rivaux Apple et Google… côté mobile!

Sources et autres articles :

Facebook rachète WhatsApp 

La nouvelle sur le blog de WhatsApp

L’exceptionnelle croissance de WhatsApp résumée en un graphique

Les chiffres clés de WhatsApp en un clin d’oeil

Sequoia Capital touche le jackpot avec le rachat de WhatsApp

Les chiffres clés de WhatsApp en un clin d’oeil

L’exceptionnelle croissance de WhatsApp résumée en un graphique

Emploi : la demande pour les compétences Linux encore en hausse

Toute l’actualité Web & Tech

Advertisements