Et encore, les mêmes mauvaises nouvelles:

Cyberintimidation et suicide…d’une autre adolescente violée et  intimidée en ligne depuis un an…

Rehtaeh Parsons…

Cette adolescente de Halifax qui avait fait des commentaires sur « le suicide » lors d’une pétition contre l’intimidation juste deux ans avant qu’elle s’enlève sa propre vie: (traduction libre)

“J’ai entendu parler de certaines personnes qui vivent autour de moi et ayant mon âge, qui s’ont suicidées à cause de l’intimidation. Personnellement, je pense que ceci ne devrait pas être toléré du tout, mais je suis témoin, ceci arrive tout le temps dans les écoles, » écrit-elle à 26 mars 2011, sur gopetition.com sous une pétition appelée « Tolérance zéro pour l’intimidation  dans les écoles».  Elle a perdu la vie le dimanche à l’hôpital, après avoir tenté de se pendre dans les toilettes de son domicile le 4 avril.  Elle a été violée par quatre garçons quand elle avait 15 ans…

hi-ns-rehtaeh-dog-fb-4col

Vidéo: Le Ministre de la Justice de Nouvelle Écosse (Nova Scotia) et la mère de Rehtaeh parlent du suicide récent de Rehtaeh Parsons

Autres article où on peut lire que le groupe Anonymous a pu identifier les violeurs de Rahtaeh…

“What we have learned is certainly appalling, but it wasn’t the act of rape that shocked us. It was the behavior of the adults in Rehtaeh’s life that we found most disturbing,”  a écrit le groupe jeudi dernier.

Autres articles reliés: Février 2013: Cyberbullying report presses Nova Scotia to take action 
The Canadian Press Posted: Feb 18, 2013 1:30: Dans cet article, à peu près un an après qu’un groupe contre la cyberintimidation ait émis un rapport (85 recommandations) au gouvernement de la Nouvelle Écosse, l’auteur du rapport dit que “le gouvernement n’a plus l’enthousiasme pour combattre un problème insidieux “!

“They’re taking it seriously and I appreciate that,” dit Mr Wayne MacKay, un professeur de droit à Dalhousie University, Halifax. “But I … don’t feel that there is as much urgency to deal with some of the recommendations.”

‘A lot of young people don’t have a sense of what’s appropriate or inappropriate in online activity.’— Wayne MacKay

Alors on attend encore, pour qu’une loi tombe du ciel et protège nos enfants?

Est-ce la faute aux agresseurs? à l’alcool? au libertinage?

À la police? aux lois?

Au psychologue? à la fille? Aux parents?

À Internet? aux médias sociaux?

L’action concertée est nécessaire et c’est au “collectif” d”agir!

….

L’autre face de la médaille me dit: Il y a de l’Espoir: juste à écouter les Mauvaises nouvelles, on peut mieux préparer nos enfants, les éveiller et les réveiller, et surtout nous réveiller…Notre vie INTIME entière  peut en un clic s’afficher PUBLIQUEment sur Internet, c’est un point de non retourRien ne s’efface, rien ne se retire! de même TOUT peut se copier et s’afficher autrement!

ARRÊTONS DE S’AFFICHER INTIMEMENT sur INTERNET : RIEN n’y est PRIVÉ!

Il faut ARRÊTER DE SE TAIRE SUR les PETITS problèmes…et le non -respect de la VIE PRIVÉE, les individus qui ont des relations (ou qui sont violés) se trouvent dénudés,  de plein gré (ou malgré eux),  dans la vraie vie ET sur l’Internet aussi!

En attendant que le droit (ou la police??) nous protège contre ceux qui ne respectent pas notre VIE PRIVÉE…FAISONS nos propres lois, chez nous!

….

Liens reliés dans le blog de Mariane:

Categorie:reseaux-sociaux:enjeux;

Cyber intimidation sur instagram;

Conseils du site du Gouvernement canadien

Mon enfant utilise internet à la maison;

Guide des Droits sur Internet, Qc

et Cyberintimidation : que faire? (1) et (2 suite);

Sources et références:

QMI AGENCY

Sun News Network

National Post

Advertisements