Gallery

Question sur Ask.fm Snapchat et Instagram et leur utilisation par nos enfants? quelques réponses


Ask.fm, qui a la spécificité de permettre aux usagers de publier des messages anonymement. Comment peut-on  protéger son enfant ?

Ask.fm , Instagram et Snapchat: Peut-on et doit-on contrôler ses accès et paramètres?

Y a-t-il des consignes pour l’usage d’appareils mobiles (iphone iPad)?

Les sites ou réseaux sociaux ci-dessus cités présentent un risque encore plus élevé que celui inhérent à l’usage d’autres réseaux déjà bien connus. C’est justement l’anonymat qui constitue un chemin facile de fuite!

D’habitude, les activités que l’on peut retracer en ligne sont plus facilement contrôlées (nous savons déjà que l’adresse IP et d’autres informations numériques d’un usager sur ordinateur peuvent être retracées dans le cas d’enquête judiciaire) . Mai alors, attention, avec les sites qui « effacent tout », la façon de pouvoir se libérer de la responsabilité de poster un message ou un autre contenu (photo et +) fait en sorte que la personne pourrait tout simplement fuir avec son acte potentiellement agressif ou non respectueux, puisqu’il n’y a pas de trace « visible ». De même, il ne faut pas oublier que tout ce qui est posté peut être copié et gardé par une autre personne, avant qu’il soit effacé!

Instagram, autre service gratuit, fut acquis par Facebook l’an dernier pour un milliard de dollars, rénove son modèle économique : cette plateforme fait désormais appel à la publicité qui sera diffusée directement dans le flux d’actualité de chaque utilisateur, un peu comme Twitter et ses contenus sponsorisés. Or l’usage d’Instagram est interdit aux moins de 13 ans (voir les politiques de l’application même, que vous signez « I Agree » ou « J’accepte » sans lire, éventuellement et la plupart du temps!) et l’usager verra son compte fermé si jamais le site connaît son âge.

Conséquemment, à mon avis personnel et professionnel, l’utilisation de ces sites et réseaux n’est pas du tout recommandée pour les mineurs, mais au cas où nous, les parents en permettons l’utilisation par nos enfants, nous devons absolument contrôler les accès et les paramètres de sécurité/confidentialité, voici quelques consignes non exhaustifs:

(1)   Leur expliquer les risques, l’existence de « hackers », voleurs d’identités, chercheurs d’informations confidentielles, prédateurs et cyberintimidateurs. Quant à la manière de le leur expliquer, adaptée à leur âge, relève d’un autre domaine psycho-pédagogique où je ne suis pas experte, mais le meilleur serait de se fier à notre intuition de parents vigilants!

(2)   Toujours activer les options de confidentialité disponibles sur l’application et offertes sur l’appareil (en principe gratuites)

(3)   Il existe des versions réduites adaptées, comme « SnapKidz » de Snapchat prévue pour les moins de 13 ans

(4)   Lors de la création du compte en ligne, il ne faut jamais mentir à propos de l’âge (12 ans p.ex.), cependant, vous êtes libre de donner une date de naissance approximative; c’est justement ceci qui protègera vos enfants, au sein du réseau numérique, logiciel ou application.

(5)   Snapchat peut être configuré pour accepter seulement des messages de la liste d’amis préconfigurés (dans le menu Settings choisir « Who can send me snaps… », et sélectionner « My Friends » au lieu de « Everyone »); De même on peut bloquer des usagers (dans le Menu, sélectionner « My Friends » trouver leur nom, balayer à droite ou appuyer quelques secondes, appuyer Edit ensuite Block pour bloquer ou effacer de la liste)

(6)   Quant à Instagram : Garder son profil privé et non public, sachant que ceci ne garantit pas le respect de la vie privée de ton enfant puisque d’autres pourront toujours poster des propos et des photos de votre enfant à partir de leur compte! Naviguer sur le compte en appuyant Profile, ensuite sélectionner Edit et s’assurer que « Posts Are Private » est coché.

(7)   Si une mise à jour (update) est exécutée sur l’appareil, il faut s’assurer que les options de confidentialité et de sécurité restent les mêmes!

Comment protéger nos enfants des sites dangereux (les jeunes de 12 ans et moins, s’entend)? Côté réseaux sociaux, que peut-on dire ou faire pour protéger l’identité de nos enfants et éviter des problèmes liés à l’intimidation?

Sur les appareils intelligents, plusieurs solutions s’offrent à nous, parents, il suffit de chercher un peu. Une liste de liens intéressants est disponible sur mon site web (http://marianesawan.wordpress.com/2013/10/04/liens-et-ressources-cybersecurite/ ). Par exemple, sur un appareil Android, le Mode Enfant protège nos enfants et permet d’optimiser le téléphone pour que les enfants puissent jouer à leurs applications préférées, selon leur âge et leurs capacités, Mode Enfant verrouille le téléphone afin qu’il soit impossible d’appeler, de consulter vos e-mails ou de surfer sur Internet. Toutes les semaines, l’application vous envoie un e-mail vous indiquant ce que votre enfant a consulté. Vous pouvez aussi ne donner accès à vos enfants qu’aux applications que vous aurez choisies, contrôler ce que font vos enfants en ligne.,  déconnectent les fonctions data ou données liées à l’Internet, ce qui ne prend que quelques minutes et peut éviter des dépenses imprévues et considérables et veiller à ce que les enfants en puissent pas se reconnecter.

Est-ce que les logiciels  de contrôle parental  peuvent nous aider (maintenant que tout se passe sur mobile)?

Le logiciel de contrôle parental existe aussi sur mobile. Cependant, une fillette de 10 ans peut très bien être en compagnie d’une copine sur la route de l’école et accéder sur l’appareil de sa copine à d’autres sites que ceux que nous avions prévus sur son appareil personnel! Dans le métro, l’autre jour, mon passager voisin regardait une séquence d’un film indécent sous les yeux d’un autre passager, un enfant…qui blamer dans ce cas?! De même, Bon à savoir Le Contrôle Parental est inactif sur un réseau WiFi et sur les mobiles BlackBerry.

Sur les terminaux mobiles, il est possible d’installer un contrôle parental. Celui-ci est généralement proposé gratuitement, ou sur demande, dès l’ouverture d’une ligne chez un opérateur. Au minimum, le contrôle parental mobile peut empêcher l’accès à l’Internet, à des contenus avec une limite d’âge, à des services de rencontres.

La technique de protection toute seule ne sert à rien, la vigilance et la surveillance restent le meilleure conseil puisqu’à toute règle son exception et à tout logiciel de contrôle ses défauts. Il vaut mieux expliquer aux enfants les risques et accepter qu’ils nous fassent part de leurs activités (quels sites utilisent-ils, avec qui, comment et quels outils pour prendre des photos p.ex.) en ligne, quoiqu’ils fassent, sans que nous les contredisions, même si nous sommes la plupart du temps contre, au moins on aura su, et essayé de mieux les orienter!

De plus, à chaque âge sa sagesse! Adapter les connaissances selon l’âge et intégrer le réseau éducatif de l’école dans ce processus, les professeurs et les directions d’école ont aussi leur rôle à jouer dans le processus d’implantation, adaptation, et apprentissage au bon usage des technologies, qu’elles soient outils tangibles (tablettes, cellulaires, ordinateur portable) ou applications, logiciels, portails de la Commission scolaire ou simples sites web de jeux en ligne!

Personne ne sait tout et nul n’est capable de bien cerner les risques! La technologie évolue tellement rapidement que nous pouvons désormais imaginer une nouvelle faille à chaque logiciel de protection-sécurité installé!

Question 4 : Finalement,  quels sont les règles et recours que nous offre le gouvernement en cas de cyberintimidation?

Les ressources existent et sont vraiment généreuses et claires : je vous réfère aux liens suivants :

http://www.getcybersafe.gc.ca/cnt/prtct-yrslf/prtctn-fml/chld-cbrbllng-fra.aspx

Centre de prévention du crime chez les jeunes (GRC) offre aux Canadiens de  l’information, des outils et des programmes adaptés à l’âge et fondés sur des faits visant à prévenir la criminalité et la victimisation chez les jeunes.

AidezMoiSVP.ca est une nouvelle ressource conçue pour aider les jeunes qui ont commis l’erreur d’envoyer des images à caractère sexuel d’eux-mêmes à des pairs, pouvant ainsi mener à la cyberintimidation. Le site offre aux jeunes des conseils sur comment faire retirer des images, des stratégies sur la façon d’agir avec des pairs et pour aller de l’avant, ainsi que de l’information sur les infractions possibles au Code criminel.

Belonging.ca : Les Clubs Garçons et Filles du Canada a établi un partenariat avec la CIBC pour créer une journée nationale de sensibilisation et pour aider tous les jeunes à se sentir en sécurité. Obtenez de l’information au sujet de la campagne « Appartenance – Journée nationale pour mettre fin à l’intimidation » et des ressources sur l’intimidation sur leur site Web.

Cyberaide.ca fait la promotion de l’utilisation en toute sécurité d’Internet au moyen d’une gamme d’outils interactifs et de matériel éducatif à l’intention des parents, des éducateurs et des jeunes. Le site est financé par le gouvernement du Canada et exploité par le Centre canadien de protection de l’enfance.

Autres Liens et ressources :

http://www.snapchat.com/static_files/parents.pdf

Voici quelques ressources, guides et/ou documents concernant la cyber sécurité et l’usage d’applications en ligne.

Instagram:

http://www.connectsafely.org/wp-content/uploads/instagram_guide.pdf http://www.webaverti.ca/french/default.html

Ressources générales:

http://www.connectsafely.org/security_guide_release/

http://kids.getnetwise.org/

Une appli pour gérer à distance le smartphone de son enfant

Droits et recours:

http://www.droitsurinternet.ca/section.php?section=250 http://www.droitsurinternet.ca/question.php?question=205

Snapchat:

http://www.snapchat.com/static_files/parents.pdf

Android:

http://www.google.com/intl/fr/policies/

 

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s